Célébrer le 100e anniversaire de la LNH

Célébrer le 100e anniversaire de la LNH

Si, en 1917, vous aviez pu vous introduire dans une rencontre des tout premiers propriétaires de la toute nouvelle Ligue nationale de hockey et leur livrer une présentation PowerPoint de la situation de la LNH 100 ans plus tard (31 équipes, des franchises partout aux États-Unis, des joueurs de partout au monde), l’un des aspects qui étonneraient le plus ces propriétaires des premières heures serait sans doute le nombre de matchs à l’extérieur qu’organise la ligue.

Ils se demanderaient probablement pourquoi nous tenons à jouer dehors alors que nous avons récemment inventé tous ces luxueux stades couverts et chauffés. Il faut être fou pour vouloir rester assis dehors durant trois heures, à la merci de la rigueur des éléments, à regarder un match de hockey. Qui pourrait vouloir y assister?

Peut-être bien qu’il y a une touche de folie dans tout cela, mais les amateurs de hockey de nos jours sont absolument ravis d’assister à un match à l’extérieur. Ces matchs, qu’organise la LNH depuis pratiquement une décennie, suscitent toujours autant d’enthousiasme.

Il n’y a pas de meilleure façon de célébrer le 100e anniversaire de la LNH que de se rendre dans la capitale du Canada le samedi 16 décembre pour assister à un match à l’extérieur opposant les Sénateurs d’Ottawa et leurs visiteurs, les Canadiens de Montréal. Ce match aura lieu 100 ans jour pour jour après la première journée d’activité de la LNH, lors de laquelle les premiers Sénateurs affrontaient les

Canadiens. Pour la petite histoire, les Canadiens avaient gagné l’affrontement 7 à 4. Ces temps-ci, Montréal ressemble davantage aux Wanderers de Montréal, une autre des quatre équipes originales de cette première saison 1917-1918. Les Wanderers n’ont joué que 4 matchs avant l’incendie qui a détruit leur stade et mis fin à leur franchise.

Bon, d’accord, la situation actuelle des Canadiens n’est pas aussi dramatique que cela, mais elle n’est pas si reluisante non plus. Leurs probabilités de mériter une place dans les séries éliminatoires sont minces, malgré le retour au jeu du gardien de renommée internationale Carey Price après une mystérieuse absence prolongée et les performances enregistrées lors des deux matchs ayant suivi la reprise de ses activités : jeu blanc contre les malheureux Sabres et victoire de 3 à 1 contre Columbus, grâce, en bonne partie, à ses 37 arrêts.

L’équipe qu’affronteront les Canadiens n’est pas non plus au sommet de sa forme actuellement. Les Sénateurs ont chuté vers les plus bas niveaux de la Conférence de l’Est, cinq mois à peine après avoir manqué la finale de la Coupe Stanley par à peine un but.

Mais un match disputé à l’extérieur ne repose pas sur le classement des deux équipes. Il s’agit plutôt de ce qu’elles feront lors de cet événement précisément. Dehors. Sous les étoiles. Ou sous les nuages chargés de neige. Les amateurs accrochés à leur chocolat chaud, et autres boissons variées. Les gardiens de but arborant des tuques enfilées par-dessus leur casque. Les entraîneurs resplendissants dans leurs vestons d’époque et couvre-chefs festifs.

Les tout-petits les yeux brillants s’endormiront difficilement le soir.

Parce qu’un match de hockey disputé à l’extérieur conserve sa magie. Il y a quelque chose de primal dans un tel événement, même si nous sommes de moins en moins nombreux à avoir chaussé nos lames et pris part à un match extérieur improvisé. Ce n’est pas bien grave, la conscience collective des amateurs de hockey embrasse bien volontiers le mythe, et tolère les engelures aux pieds, les sièges humides et les longues files d’attente pour les toilettes.

Alors même si l’identité de l’équipe victorieuse, Canadiens ou Sénateurs, a son importance, c’est le fait que le hockey persiste et prolifère 100 ans après la fondation de la LNH qui est fondamental. Et écoutez bien votre mère : habillez-vous chaudement!

La station SiriusXM NHL Network Radio 91 sera habillée chaudement pour l’occasion. Rob Simpson et Mick Kern seront sur place à compter de 15 h, HE pour vous amener vers l’affrontement de 19 h, HE entre les Sénateurs et les Canadiens.