DES SOUVENIRS DE NIRVANA, DE KURT ET DU GRUNGE SUR LITHIUM

Nirvana Kurt Cobain

Singer-songwriter and guitarist Kurt Cobain (1967 - 1994) performing with American grunge band Nirvana at the Roseland Ballroom, New York City, 15th November 1993. He is playing a Fender Mustang guitar.

Photo by Ebet Roberts/Redferns/Getty Images

J’étais adolescent au début des années 1990. Je portais de la flanelle, j’avais les cheveux longs (mauvaise idée) et j’adorais tellement de groupes de grunge de l’époque. J’ai vu Pearl Jam et Soundgarden en première partie de Neil Young en 1993 à l’Exhibition Stadium de Toronto. Lorsque PJ a commencé à jouer, des milliers de fans sont descendus de l’estrade et se sont entassés sur le terrain.

J’ai aussi vu le dernier spectacle de Nirvana à Toronto, au Maple Leaf Gardens, le 4 novembre 1993, le lendemain de l’anniversaire de mon meilleur ami. Deux filles d’à peu près notre âge nous avaient demandé si nous avions de la drogue à partager avec elles. Nous n’en avions pas et franchement, nous n’avions pas l’air d’en avoir, alors je ne sais pas trop à quoi pensaient ces filles.

Ce soir-là, Nirvana a joué des chansons de l’album In Utero, qui venait de paraître. La musique était forte, les fans avaient la voix rauque et, sans surprise, à bien y penser, Kurt Cobain, Krist Novoselic et un certain jeune du nom de Dave Grohl ont décidé de ne pas jouer Smells Like Teen Spirit, la chanson qui leur avait permis de se hisser au rang d’icônes.

Moins d’un an plus tard, Kurt n’était plus, et Nirvana non plus. En tant qu’ado, je ne pouvais pas concevoir qu’un artiste que j’admirais avait pu se suicider. C’était une vedette du rock, il avait une femme géniale, il avait un enfant… Comment était-ce possible? Bien sûr, en vieillissant, on comprend peu à peu que les humains ne sont pas tous faits de la même façon et que chacun doit composer avec ses propres souffrances.

Une des stations que j’écoute beaucoup sur SiriusXM est Lithium, qui me ramène souvent à mon adolescence – du moins, aux beaux épisodes de mon adolescence, car il y en a aussi eu beaucoup moins beaux. Mais Pearl Jam, Alice In Chains et Nirvana ne me rappellent que de beaux souvenirs, alors à l’approche du 49e anniversaire de naissance de Kurt, le 20 février, et du 25e anniversaire du lancement de l’album Nevermind de Nirvana en cours d’année, je syntonise de plus en plus Lithium.

Je vieillis, mais la musique semble demeurer intemporelle.

Ne manquez pas une minute grâce à SiriusXM En continu. Offert en ligne et avec l’application SiriusXM. Vous pouvez aussi l’essayer gratuitement pendant 14 jours.