NHL NETWORK RADIO OFFRE UN APERÇU DES SÉRIES ÉLIMINATOIRES 2017 DE LA COUPE STANLEY

Sidney Crosby

Sidney Crosby

Le premier chant du rouge-gorge et la période d’entraînement printanier du baseball sont deux signes indéniables du changement de saison.  Mais rien n’incarne mieux le printemps que le début des séries éliminatoires de la Coupe Stanley de la Ligue nationale de hockey.

Après un long calendrier éreintant de six mois en saison régulière, 14 équipes font leurs adieux jusqu’au repêchage de la LNH à la fin juin.  Les 16 équipes restantes ont quelques jours pour panser leurs blessures avant de s’attaquer collectivement aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley, l’après-saison la plus difficile et la plus exigeante du sport professionnel.

Même si la majorité des adversaires de la première ronde restent encore à déterminer et pourraient n’être connus que lors du tout dernier match de la saison régulière, nous avons une bonne idée des équipes qui lutteront pour la coupe cette année.

Commençons par les champions en titre de la Coupe Stanley.  Les Penguins de Pittsburgh sont encore une fois l’une des puissances de la LNH.  Menés par le capitaine Sidney Crosby, sans parler du talent mondial Evgeni Malkin, les Penguins cherchent à devenir la première équipe à gagner la coupe deux années de suite depuis l’exploit des Red Wings de Détroit en 1998.

Pittsburgh fait partie de la Division métropolitaine, sans doute la plus dure du hockey.  L’équipe ne terminera peut-être pas au premier rang à cause de l’excellente saison des Capitals de Washington et de la résurgence des Blue Jackets de Columbus. Le succès des Jackets en saison régulière se prolongera-t-il jusqu’aux séries, et les Capitals pourront-ils enfin se rendre loin en après-saison?

N’oubliez pas les Rangers de New York, qui finiront probablement quatrièmes dans la Division métropolitaine, mais qui se battraient pour la première place s’ils faisaient partie de la Division atlantique, plus faible.  Pendant presque toute la saison, les Canadiens de Montréal ont mené ce groupe, mais les Sénateurs d’Ottawa les talonnent pratiquement depuis le premier match.

Et peut-être que ce sera l’histoire des séries éliminatoires 2017.  Un an après des séries qui ne comprenaient aucune équipe canadienne, cette fois, jusqu’à cinq équipes de villes au pays peuvent imprimer leurs billets pour les séries éliminatoires.

Pas les Canucks, toutefois; Vancouver et Winnipeg devront attendre l’année prochaine.  Mais à Montréal, Ottawa, Edmonton et Calgary, et probablement à Toronto, la saison ne prendra pas fin à la mi-avril cette année.

Les Oilers d’Edmonton constituent la plus grande surprise, eux qui n’ont pas participé à un match des séries depuis leur défaite dans le septième match de la finale de la Coupe Stanley en 2006.  Menés par la jeune super vedette Connor McDavid, les Oilers sont dans la course pour la première place de la Division pacifique.  On trouve aussi dans cette lutte sans merci les champions éternels de la division (les Ducks d’Anaheim) et les finalistes de la Coupe Stanley de juin dernier (les Sharks de San Jose).

Est-ce qu’une des cinq équipes canadiennes a réellement des chances de gagner la Coupe Stanley cette année?  Comme d’habitude, tout dépend des gardiens de but.  Le monde du hockey sait jusqu’où Carey Price, le gardien des Canadiens, peut mener son équipe.  Mais est-ce suffisant pour se rendre jusqu’au bout?

Il en va de même de Craig Anderson à Ottawa, de Brian Elliott à Calgary, de Cam Talbot à Edmonton et de Frederik Andersen à Toronto : quand ils jouent leur meilleur hockey, tout est possible.

La beauté des séries éliminatoires de la Coupe Stanley sont les quatre rondes qu’une équipe doit gagner pour pouvoir mettre la main sur la grosse coupe argentée.  La chance joue un rôle dans tous les sports, mais en après-saison de la LNH, elle a ses limites.

Les grands favoris de cette année?  Cela dépend à qui vous posez la question.  Les Blackhawks de Chicago, qui ont mené la Conférence de l’Ouest pratiquement toute la saison, sont toujours parmi les favoris.  Est-ce que les Blues, le Wild ou les Predators sont prêts à intensifier leur jeu ce printemps?  Et est-ce que les Sharks peuvent gagner deux matchs de plus que l’an dernier?

Cela reste à voir, et SiriusXM NHL Network Radio (et l’application Sirius XM) garde l’action à l’œil.  Nous diffusons tous les matchs et toutes les prolongations, puis nous discutons des événements à la station 91.

Les séries éliminatoires de la Coupe Stanley de la LNH commencent le mercredi 12 avril.

Ne manquez pas une minute grâce à SiriusXM En continu. Offert en ligne et avec l’application SiriusXM. Vous pouvez aussi l’essayer gratuitement pendant 14 jours.