Milk & Bone : un duo tout en harmonie

Camille Poliquin et Laurence Lafond-Beaulne font connaissance au cégep Saint-Laurent où elles poursuivent toutes les deux un programme de musique. C’est pendant une tournée avec David Giguère que naît leur véritable amitié musicale. Devenues choristes et musiciennes de tournée, elles partagent la scène et le studio avec Jason Bajada, Sébastien Lacombe, Alex Nevsky, Elliot Maginot, Fanny Bloom, Les Sœurs Boulay, Karim Ouellet et Ariane Moffatt. Elles cumulent ainsi une précieuse expérience avec le live, d’autant plus précieuse quand elles décident de passer à leur tour sous les projecteurs.

Le nom Milk & Bone est apparu pour la première fois quand Misteur Valaire a demandé aux deux chanteuses de prêter leurs voix à la chanson Known by Sight. Une session de création dans un chalet leur confirme ensuite que leur chimie musicale est indéniable et que malgré leurs personnalités très différentes, elles se retrouvent dans une même zone quand il s’agit de composer et d’interpréter des chansons.

Minimalistes, elles se laissent guider par leur instrument principal, leur voix. Des harmonies vocales et des mélodies pleines d’émotions prennent toute la place sur scène même si les deux filles tiennent à garder leurs mains sur les claviers. En 2014, le magazine Nylon met en écoute leur chanson Coconut Water et le journal Libération vante la « pop électro à la fois poignante et onirique » du duo.

Avec la complicité de leur réalisateur Gabriel Gagnon (bassiste d’Alex Nevsky), Laurence et Camille sortent leur premier album, Little Mourning, aux États-Unis, en mars 2015. Après un spectacle de lancement, elles vont à Paris pour un spectacle-vitrine express, puis à Austin au festival South by Southwest (SXSW). Peu de temps après, Noisey offre en écoute Little Mourning. Le titre Pressure frôle le cap des 350 000 écoutes sur SoundCloud.

Les textes de Milk & Bone sont sensuels et audacieux, avec des chansons comme Elephant qui raconte le désir d’une dernière nuit et New York, une histoire d’amour qui inspire un clip remarqué, réalisé par Mégane Voghell.

Dans cette entrevue avec Andréanne Sasseville, Camille et Laurence parlent de leur longue et profonde complicité et expliquent pourquoi elles préfèrent que leur style de musique échappe aux étiquettes.

Ne manquez pas une minute grâce à SiriusXM En continu. Offert en ligne et avec l’application SiriusXM. Vous pouvez aussi l’essayer gratuitement pendant 14 jours.